Aide petite entreprise

L’importance d’un commissaire aux comptes

Lors d’une gestion financière de son entreprise, le commissaire aux comptes (CAC) joue un rôle primordial. C’est un auditeur légal et externe à l’entreprise. Il va intervenir afin de déterminer si la conformité et la sincérité des données financières de l’entreprise sont respectées, avec les normes en vigueur.

Un commissaire aux comptes, c’est quoi ?

Le commissaire aux comptes va certifier les données financières de la société à travers l’administration fiscale et l’Etat. Ce métier est réglementé et donc seuls les professionnels inscrits à l’organisme de l’ordre des commissaires aux comptes ont le droit d’exercer ce métier. Le CAC effectue son activité en tant que profession libérale en suivant les règlements de la loi. Il est donc indépendant des entreprises qu’il contrôle sous différents aspects: financier, juridique et comptable. Ce professionnel va également alerter sur toutes les irrégularités de gestion des dirigeants d’une société.

Quelles sont les missions d’un commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes doit principalement certifier les comptes annuels de la société qui fait appel à ses services tout en effectuant un audit légal. Il va également réaliser d’autres tâches comme donner son avis professionnel sur un document comptable, une stratégie financière adoptée par l’entreprise. Il va aussi fournir des attestations pour le Tribunal lors d’une procédure collective ou pour les financeurs s’il y a recherche de fonds. Enfin, il va prévenir le procureur de la République lors d’une constatation de fraude au cours de son activité pour une entreprise. Allez donc jetez un d’œil sur les responsabilités d’un commissaire aux comptes sur Cocerto.fr.

Est-il obligatoire d’engager un commissaire aux comptes?

L’intégration d’un commissaire aux comptes au sein de son entreprise est obligatoire pour certaines formes de société. Tout d’abord, sont concernés les SARL et EURL dépassant deux des trois seuils qui suivent:

  • Effectif plus de 50

  • Bilan plus de 1 550 000 €

  • Chiffre d’affaires HT plus de 3 100 000 €

Ensuite, pour les SAS et SASU:

  • Effectif plus de 20

  • Bilan plus de 1 million d’€

  • Chiffre d’affaires HT plus de 3 100 000 €

Concernant tous les autres types d’entreprise, l’intervention d’un CAC n’est donc pas obligatoire.

Pourquoi faire appel à un commissaire aux comptes ?

L’intervention d’un commissaire aux comptes étant facultative pour certaines entreprises, elle reste conseillée. En effet, la certification de ses comptes financiers par un commissaire aux comptes renvoie une image sérieuse et de confiance pour les clients, les investisseurs ou autres partenaires. Il a les compétences pour signaler tous les dysfonctionnements ou autres risques dans le domaine de la gestion d’une entreprise et notamment de faire des recommandations. A travers son rôle d’audit, il est une personne nécessaire dans la définition de la meilleure stratégie à avoir pour assurer le bon fonctionnement ainsi que le bon développement d’une société.

Blog

  1. 19 Avril 2020initiez vous aux fondamentaux de la communication et du marketing web199
  2. 31 Mars 2020Une cercleuse manuelle : à quoi ça sert ?218
  3. 13 Mars 2020Créer son entreprise à Saint-Nazaire, dans la Loire-Atlantique240
  4. 22 Juil. 2019Petites entreprises : comment choisir vos bureaux ?372
  5. 28 Mai 2019Trouvez le stand répondant à vos attentes438
  6. 11 Mai 2019Fidensio propose ses services aux petites entreprises comme aux grandes544
  7. 10 Mai 2019Qu'est ce qu'un ERP?362
  8. 24 Avril 2019Nos équipes formées en continu aux technologies du système d’information738
  9. 19 Avril 2019Pourquoi faire appel à un service de conciergerie ?472
  10. 20 Fév. 2019Comment demander un huissier pour un constat ?425